Dia de los muertos, entretien avec la peintre Cristina Valdez Santillan

Tout le monde connait Halloween, mais connaissez vous Dia des los muertos ? Découvrons cette fête mexicaine avec l'artiste visuelle, Cristina Valdez Santillan.


Bonjour Cristina, peux-tu te présenter ?


Bonjour, je m'appelle Cristina. Je suis artiste peintre, mais plus généralement une artiste visuelle. Je suis mexicaine. J'ai vécu en Europe pendant un moment, mais aujourd'hui je vis au Mexique.



Que signifie "dia de los muertos" ?


Dia de los muertos signfie "le jour des morts" en espagnol.


Que signifie cette fête pour toi ?


Pour moi, cette fête est très importante. C'est le moment de penser à toutes les personnes qui ont été importantes dans ma vie ou dans la vie de ma famille. Nous nous réunissons tous ensemble pour penser à eux. C 'est une fête qui est ancienne, qui a été calquée sur le calendrier chrétien après la colonisation espagnole. Mais c'est une fête pré-colombienne qui a toujours du sens dans notre culture.


Que fais-tu à l'occasion de cette fête ?


Nous organisons une réunion de famille avec les adultes mais également les enfants. Nous travaillons tous ensemble pour préparer un autel avec les portraits ou les photos de personnes que nous souhaitons honorer. Nous apportons des éléments qui leur tenaient à cœur, comme des objets qu'ils aimaient ou de la nourriture. Nous allons également chercher des fleurs, mais pas n'importe lesquelles. Au Mexique, au moment de cette fête, on dit qu'il y a une "vague de fleur orange", et c'est vrai. On utilise le cempasúchil, qu'on appelle aussi "Rose d'Inde" ou "Flore de muertos" afin de décorer l'autel mais également de faire un chemin du cimetière jusqu'à l'autel afin de pouvoir montrer le chemin aux âmes de défunts.




Quelle influence a cette célébration sur ton art ?


Je fais principalement des portraits. Ici, la propriétaire des portraits a bien voulu me prêter ses œuvres pour l'autel. Des portraits que j'ai réalisé comme des squelettes typiques de la culture mexicaine.



Ici j'ai voulu représenté la vie et la mort. Elles sont liées. Il n'y a un début et une fin à tout. J'ai voulu célébrer le lien entre le féminin et le masculin, la vie et la mort, le jour et la nuit... Cela forme un tout. Nous sommes liés avec notre histoire présente, notre passé et notre futur. Dans mon art, je représente ce qu'est pour moi, pour la culture mexicaine, cette fête de célébrations des défunts.





Merci d'avoir partager ta passion avec nous et d'avoir répondu à mes questions !


Merci à toi de ton intérêt pour mon travail !



Ne manquez pas la vidéo de présentation de Cristina sur la chaîne Youtube d'Aponi Project où elle présentera comment faire un portrait de fleur et des squelettes inspiré de l'art mexicain.



Si vous avez aimé cet article, likez et partagez le sur les réseaux sociaux !